A la Une

 Il y a 30 ans, Mano Negra !

ManoAprès un premier morceau, « Vieux Moisi », paru sur l’excellente compil « Mon Grand Frère Est Un Rocker » de Boucherie Productions (LP 1987) , la Mano Negra sort son premier 45 tours « Takin’ It Up « en Septembre 1987 !
Premier passage à la télé, le mois suivant, avec sa formation d’origine*, dans Rapido, l’émission d’Antoines Decaunes, le groupe interprètera « Indios De Barcelona ».

* Formation d’origine, 1987 :
– Guitare & Chant : José Manuel «Manu» Chao (Los Carayos, Hot Pants, Joint de Culasse, Kingsnakes, Parachute, Flappers / plus tard : Manu Chao)
– Contrebasse : Alain «Wampas» Marietti (Les Wampas, Los Carayos / plus tard : Happy Drivers, Hell’s Crack, Crash Sur Vos Tombes, Los Foiros)
– Batterie : Santiago «Santi» Casariego (Joint de Culasse, Hot Pants, Kingsnakes, Parachute, Flappers / plus tard : Marousse, The Jokers)
– Trompette : Antoine «Tonio» Chao (Los Carayos, Chihuahua),
– Saxophone : Mamak Vachter (Chihuahua).

Très vite, les 3 « Casse-pieds » (et ex «Les Volés»), Daniel Jamet, Joseph «Jo» Dahan et Philippe «Garbancito» Teboul, rejoindront le groupe, ainsi que Thomas «Tom» Darnal du groupe GPS (Garage Psychiatrique Suburbain). Ces 4 formeront également par la suite le groupe «Les Patrons».
Le roadie du band, Jacques «Jako» Clayeux sera partie intégrante de la Mano, et aux consoles mixeront Jean Labbé et Jean-Marc «Chinois» André.
« Patchanka », le premier album de la Mano Negra, sortira en 1988, quelques Dirty District y participeront également.
Pierre «Kropol» Gauthé (Têtes Raides, Century) rejoindra le groupe en 1989.

Mano Negra, morena ! Plus de bruit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.