Gogol Bordello à l’Elysée Montmartre (18/05/10)

200510.jpg.scaled500Los Locos de la Vida, Familia Undestructable !!! Si Señor, l’assoc Locos est née deux ans après que les routes de ces boulimiques du live se soient croisées. Una familia loca au nom du Rock’N’Roll et de l’amitié, à la santé des copains !!! What else ???

 

Le printemps commence s’installer sur Paname et pas grand chose a se mettre sous les dents, pire une rage de chicot que même ce vieux Jack a du mal a anesthésier … Adios le calme plat du mois de Mai, ce soir on aura enfin droit à notre dose vitale de live, et quelle dose !!! Un cocktail de puta madre qui s’annonce explosif !!! Une date que l’on attend depuis longtime, le retour sur les scènes de l’hexagone de l’homme qui joue du sceau en compagnie de sa bouteille de pif !!! Eugène et sa bande qui vont investir l’Élysée du boulevard Rochechouart, une fiesta loca en compagnie de ces joyeux lurons, ces dingos de la vida qui transcendent les foules à chacun de leur passage aux quatre coins du monde et qui représentent à coup sûr l’un des groupes les plus original de la scène Rock avec l’un des set les plus festif !!!

Ouaip, vraiment hâte de revoir ces troubadours modernes que je n’ai plus revu depuis leur inoubliable passage au Bikini en Décembre 08, en espérant revoir aussi Eugène avec qui j’ai eu un très bon feeling lors du Taratata de Manu, un personnage atypique avec qui j’ai accroché d’entrée lors de cette soirée mémorable. Nos origines Slaves communes y sont pour beaucoup, les Gogol, Gypsy Punk certes, mais avant tout simplement Gypsy pour moi. J’ai grandi entouré de tziganes autodidactes, qui autour d’un feu de joie me submergeais de leur magnifique musique nostalgique et festive, ça coule dans mes veines et c’est inoxydable.

Malgré l’intervention du dentiste à midi, la douleur s’amplifie et suis deg, c’est pas vraiment la forme … cependant je retrouve vite le sourire car Bruno l’amigo Locos de la vida débarque d’Angers, et c’est toujours un immense plaisir de partager des moments avec un des deux frangins du groupe Madame Oscar. La joie de le revoir est accompagnée par une autre bonne nouvelle, un week end de trois jours qui s’annonce formidable au Pays des Mauges avec les amis B.Roy & Madjid le second week end de Juin !!!

Karine et Ghania débarquent vers 19h et c’est shooté aux médocs avec une rage à son paroxysme que je gagne l’Elysée et investi la salle juste au coup d’envoi du set de Gogol.

L’Elysée affiche complet, et on y croise beaucoup de visages familiers, les ami(e)s qu’on croise lors de la plupart des concerts sur la capitale ou de ceux d’la Bemba, des connaissances du Babel, de Menilmuche, des Noktambules, des forumeux, enfin bref tout le monde s’est donné rendez vous ce soir et ils ont raison, si y’a un concert qu’il ne faut pas rater ce printemps, c’est bien celui là !!!

Dés le second morceau du set, « My Compagnjera » extrait du nouvel album « Trans-Continental Hustle » je suis conquis par les nouveaux titres qu’interprète le band lors de ce Casa Gogol Tour. Une galette que j’écoute en boucle et qui me donne une pêche d’enfer, ce nouvel album studio est un vrai petit bijou au même titre que le live « Axis Mundi » sorti six mois plutôt. « My Compagnjera » a tout pour devenir le premier single extrait de ce nouvel opus et elle est incroyablement efficace en live !!! Quelle joie de retrouver Eugène et sa bande, un pur bonheur Rock’N’Roll, d’autant que trop peu de bands de nos jours gardent toujours cette allure underground & roots, on a l’impression qu’ils n’ont pas fait de balances, qu’ils arrivent sur une grande scène comme si ils arrivaient à une fête de village ou une chouille impro entre potos, trois coups de gratte, de violon et d’accordon et c’est fiesta maximum !!!

D’ailleurs, on constate dés le début du set que ce soir le son de l’Elysée laisse à désirer, et que vu de plus près Eugène est quelque peu cerné, mais qu’à cela ne tienne, l’incroyable charisme de ce fou chantant et de ses musiciens hors pairs, attisent les foules d’entrée, explosif comme à l’accoutumé, leur set est un pur concentré de good vib’s, difficile de ne pas se transcender en compagnie de leur zic, ouais un cocktail détonnant qui ferait danser même les plus amorphes, ces gars là c’est d’la bomba et leur zic est a consommer sans modération !!! Oui, sans aucun doute ce band est l’un des plus original et de loin de la scène Rock internationale.

J’évite les bulles de la pinte, et deux jaunes plus tard,  » Not A Crime », « Mishto » la folie joyeuse gagne l’ensemble de la salle, on saute, on danse, une furia jubilatoire et chaotique sous les assauts de ces saltimbanques l’énergie débordante et au rythme survitaminé, une vraie invitation à la fête à laquelle on ne peut résister !!!

On gagne les premiers rangs d’la fosse pour s’imprégner et profiter au maximum de cette fiesta loca, une fosse bien hot mais un tantinet jeune dans son ensemble, au moindre mouvement d’la foule, les jeunettes présentes sont irritées par les vagues festives … encore une fois j’ai du mal à comprendre cette jeunesse loin d’être Rock’N’Roll parfois dans l’hexagone, qui squatte les premières lignes et qui tire la tronche dés que ça bouge … soit vous achetez le dvd et le regardez confortablement dans le salon de papa et maman, soit vous vous mettez à l’écart des premières lignes d’un concert festif qui déboite !!!

Ouaip ce soir sur scène ça déboite !!! L’homme à la bouteille de pif ne jouera pas du sceau cette fois, et le concert au Bikini deux ans plutôt était nettement plus dingo, l’énergie déployée y était invraisemblable, mais dans l’ensemble la prestation de ce soir est une fois de plus énorme !!! It’s an evidence, peu de groupes actuels ont un tel punch explosif sur scène, transmettent autant cette folie contagieuse hypra festive, et possèdent un chanteur d’un tel charisme !!!!!

Le set se termine par un grand, fort … moment, un de ces moments live qu’on oublie pas et qui nous trotte encore dans la tête, une magnifique interprétation d’Eugène d’ « Alcohol », ÉNORME !!! Merci l’artiste !!!

Parole de Locos, courrez vite voir ces gars là, c’est d’la bomba !!!!!
Je quitte la salle heureux comme un Locos avec cette satisfaction inouïe d’avoir emmagasiné un pur concentré de good vib’s, la dent m’a lâchée la grappe pendant deux heures, p’tit regret … celui de ne pas avoir revu Eugène, cependant j’ai revu mon poto Bruno, et ça c’est encore plus fort, ça s’appelle de l’amitié.

à la santé des copains & viva la vida loca !!!

Ce contenu a été publié dans Live Reports par Raul Chango, et marqué avec , . Mettez-le en favori avec son permalien.
Raul Chango

A propos Raul Chango

Enfant du Rock & de nature bohème, je célèbre l’amitié partout où elle se trouve. Le Rock’N’Roll et la musique en général sont mes doses vitales, partager & emmagasiner les good vib’s sont les fondements de mon passage et j’en profite pour en distribuer un maximum à un maximum de gens. What Else !?# ! Cheers & Let there be Rock !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.